Pathfinder - Campagne "L'Alpha et l'Oméga" (ex "Eveil du Seigneur des Runes")

Jouer ou ne pas jouer, telle est la question ... En fait non, la question c'est : jouer, mais à quoi ? Venez proposer une partie, ou venez demander une partie !

Modérateur : CA

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 17 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#151 » 27 Mai 2017 - 17:58

Nancy, n'importe quoi, pourquoi ne pas vous envoyer plus prêt à Montpellier ou Toulouse ?

Est-ce possible de la repousser au 24 ?

Avatar de l’utilisateur
void42
Messages : 312
Contact :

Re: Samedi 17 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#152 » 27 Mai 2017 - 18:24

Oui tout à fait.

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 17 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#153 » 28 Mai 2017 - 16:09

C'est bon pour les autres joueurs ?

Avatar de l’utilisateur
Khajidu
Messages : 75
Contact :

Re: Samedi 17 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#154 » 30 Mai 2017 - 21:50

pas dispo le 24 ni le we du 2

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 17 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#155 » 11 Juin 2017 - 14:14

Khajidu a écrit :pas dispo le 24 ni le we du 2


Je le maintiens au samedi 24, cela fait trop loin après au-delà du 2.
Pour cette fois...
Tu me diras ce que fait ton perso (cf. résumé dans message précédent)... Et après ta présence sera indispensable quand le groupe sera à Corentyn, s'il y parvient et selon ce que vous faites :-)

Avatar de l’utilisateur
Khajidu
Messages : 75
Contact :

Re: Samedi 24 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#156 » 13 Juin 2017 - 20:54

donc j'annonce déjà que je serai pas là le we du 23 juillet... (edit : et celui du 30 aussi ;_;)

en attendant, mon perso peut solliciter l'assistance de ses congénères dans la libération des enfants, en nous aidant à passer par les égoûts à l'aller et/ou au retour, et/ou en faisant diversion
en échange, j'offre une possibilité de quitter la ville à ceux qui le veulent (ils viendraient avec nous et à Corentyn on verrait s'ils resteraient ou s'ils iraient s'installer encore ailleurs)

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 24 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#157 » 17 Juin 2017 - 12:13

Oui bien lu. Cela sera sans aucun doute utile au groupe sinon, comment partir de Nisroch ?

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 24 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#158 » 21 Juin 2017 - 22:45

Samedi, on accueillera un nouveau, Jean. Il est en train de faire son personnage.

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 24 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#159 » 25 Juin 2017 - 12:00

RESUME DE LA PARTIE DU 24/06 :

Les PJ sont à la ville de Nisroch, l’une des principale ville du royaume maléfique du Nidal, soumis au Dieu maléfique de la torture Zon-Kuthon.
C’est une étape sur leur périple pour sauver leur famille et le peuple des hommes rats menacés d’extermination totale et (?) prochaine. Ils doivent sauver une dizaine d’enfants de PointeSable kidnappés et retenus prisonniers dans une école prison non loin de la Cathédrale des Os. Pour des raisons précises qu’ils ignorent, pour l’instant tout du moins…

Les PJ sont revenus du Burlesque au petit matin et se retrouvent au Brise-Vent, la frégate qui les a amené jusqu’ici.

Un nouvel aventurier, Nardan, se greffe au groupe. Il a suivi Desdémona, malgré le déguisement de sa dernière, jusqu’à la cathédrale.

Dardan se retrouve par la suite avec les héros, dans la cale du Brise-Vent, et leur déballe tout (mais vraiment tout) : c’est un enchanteur qui vient de Couronne d’Ouest, la Capitale du Chéliax.
Il leur déballe tout : le pacte de sa famille avec un démon qui depuis le hante, ses capacités d’ensorceleur, son passé récent…

Dubitatifs, les aventuriers hésitent à l’intégrer au groupe, notamment Racknar qui détecte du mal en lui. Ils décident néanmoins de le tester.

La journée les PJ préparent le plan d’évasion des enfants, de leur école prison non loin de la Cathédrale des Os, Lieu de culte de Zon-Kuthon le Seigneur de Minuit, de la torture et de la souffrance. Le groupe se sépare. Desdemona, Racknar et Grugni restent sur le navire. A s’entraîner au combat, à prier et à envoyer les marins rechercher des informations. Ils reviennent avec une carte détaillé de la région.

Pendant ce temps Déjir l’homme rat et Nardan l’ensorceleur maladroit partent enquêter dans le quartier ouest, contrôlé et où les étrangers ne sont pas les bienvenus. Ils parviennent avec culot plus que discrétion à s’approcher de la Cathédrale des Os où ils se font refouler par les gardes. Ils font le tour sans guère de succès (Déjir guide sans cesse Nardan en le tirant par la manche) et après avoir croisé une curieuse famille de savetiers, s’être fait refoulé une seconde fois, Déjir finit par repérer (ou se faire repérer) par son peuple.

Déjir et Nardan sont amenés dans un petit foyer peuplés de quelques hommes-rats (30, très peu pour eux). Principalement des femelles qui nourrissent avec leurs nombreux tétons leur pléthorique progéniture.

Déjir sympathise de près avec Frizza, une jeune femme rat restée à aider au foyer. Ils se donnent rendez-vous avec les mâles et femelles rats valides à la tombée de la nuit, pour voir si un accord ne peut pas être trouvé.

Déjir leur répète l’accord trouvé avec le reste du groupe : si les hommes rats aident à exfiltrer les enfants de l’école-prison, le grand Racknar et son armée (3 clampins, mais ils ne le savent pas) les aideront à se tailler un royaume où les hommes rats seront heureux et pourront copuler à loisir sans se faire virer.

Bref, fort de cet accord, le duo rentre au Brise-Vent expliquer l’accord au reste du groupe.


Après avoir mis un plan d’évacuation multiple au point le groupe s’élance, au soir, à l’assaut du quartier Ouest afin de sauver les enfants de Pointesable.

Les PJ récupèrent les noms de certains des enfants. Aventar, le père de l’un d’entre eux, leur laisse des objets (un pendentif en cuir à l’effigie de Desna, déesse de la Destinée et du voyage, ainsi qu’un mouchoir brodé aux armes de la famille) afin que de rassurer au moins ces enfants, si ce n’est le groupe. Aventar est bûcheron mais le groupe refuse qu’il ne vienne.

Dès le premier passage du pont, et malgré de multiples tentatives de bluffs et de sorts sommeils à moitié ratés (néanmoins le capitaine de la garde n’a pas résisté) le groupe se retrouve en conflit avec cette même garde.

Après un combat sec, ou Grugni apprend rapidement et avec succès le maniement de la chaîne cloutée, où Racknar fait son Paladin, et où Déjir teste ses nouveaux explosifs dangereux (attention aux rebonds, vous avez eu de la chance) le groupe de gardes ainsi que les renforts sont exterminés.

A noter que ces gardes étaient étranges : ils étaient vifs et élancés. Avec une cotte de maille particulièrement résistante et ouvragée. Dotés d’une forte volonté, sur laquelle les sorts de la sorcière Desdémona et de l’ensorceleur Nardan se sont cassés les dents magiques, ils avaient également une peau bleutée, des pupilles noires… Desdémona rumine des explications à ce sujet, qu’elle seule comprend…

Le groupe s’est séparé. Avec un bluff cette fois réussi, et grâce à l’appui d’un déguisement magique, Desdémona et Nardan ont réussi à passer le pont. Comme ils peuvent, peu discrets, ils parviennent à se faufiler dans les rues, jusqu’à tomber sur un groupe de 8 moines du Linceul Silencieux, l’une des troupe d’élite du culte de Zon-Kuthon.

Desdemona parvient à se cacher, Nardan se fait repérer. Il tente de s’enfuir mais se fait sécher nette par un trait d’arbalète. Il est grièvement blessé. Desdemona tente plusieurs subterfuges de sorcières pour le délivrer, sans succès. Inconscient, Nardan subit des premiers soins et est amené par le groupe de moines, « pour avoir du sang neuf ». Desdemona va peut être les suivre.


Pendant ce temps-là, le second groupe…

Racknar, Grugni et Déjir parviennent à passer le pont et à entrer dans les égouts du quartier désolé du Bloc, ancien quartier des tanneurs, qui s’enfonce désormais dans la mer.
Après quelques errements, Déjir parvient à trouver son chemin, avec l’appui de Grugni.

Le groupe se rapproche de la Cathédrale, mais tombe auparavant sur un groupe de résistants à l’oppression nidalienne, le Chant des Murmures.

Ils échangent avec cette dizaine d’humains, qui se terrent dans les égoûts. Ils font la connaissance de Ciarna, la chef du groupe, du père Djorun, d’Ezdran, de Korbuto et des autres.

Le Chant des Murmures les renseignent sur l’école-prison et se montre prêts à les aider.
Racknar leur donne 800 PO pour soutenir leur cause. (ils les récupéreront sur le Brise-Vent).

On arrête là, suite au prochain chapitre…

Avatar de l’utilisateur
orion
Messages : 329
Contact :

Re: Samedi 24 juin : suite de Pathfinder - Campagne "Seigneur des runes"

Message#160 » 25 Juin 2017 - 12:02

Hier nous avons accuilli Jean, un nouveau joueur...
Déjir j'ai mis au point de nouvelles règles d'explosifs à lancer : plus puissants mais avec des règles de rebonds...

La campagne change de nom (ça fait un moment qu'on est plus vraiment dans l'Evel du Seigneur des Runes) et s'appelle désormais "L'Alpha et l'Oméga" (à vous trouver pourquoi...)

Retourner vers « Les tablées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron